Où faire pousser du cannabis ?

Beaucoup de gens pensent que faire pousser du cannabis est une tâche difficile. C’est vrai, cultiver n’importe quelle plante n’est pas une tâche facile. Cependant, avec les bons outils et techniques, même un débutant peut cultiver des plants de cannabis qui produiront des têtes de qualité. Parlant de la culture du cannabis, les questions que les gens se posent très souvent sont « où faire pousser leur cannabis ? Faut-il le faire en intérieur ou en extérieur ? Est-ce que dans leurs pays la culture du cannabis est-elle légal ou pas ? ». Dans cet article, nous allons passer en revue toutes ces questions nécessaires pour que vous pussiez avoir une idée claire par rapport à votre projet de culture du cannabis. Si vous êtes prêt, alors commençons !

1. Ce que vous devez savoir à propos des méthodes de culture du cannabis

Il est très important de savoir comment cultiver de manière optimale le cannabis (encore appelé la marijuana), les différentes méthodes de culture, les méthodes les plus appropriées et de la façon d’éviter de mauvais résultats. En ce qui concerne le jardinage en général, nous savons tous qu’il existe deux façons principales de faire les cultures. Les deux principales façons sont : à l’intérieur et à l’extérieur… et pour la culture de marijuana, ce ne serait pas différent. Il peut être cultivé avec l’une ou l’autre méthode. La méthode que vous utiliserez dépendra de votre situation et des résultats souhaités. Ce qui suit est une explication de ces deux méthodes (à l’intérieur et à l’extérieur) ainsi que leurs avantages et inconvénients respectifs. Avec cette connaissance, vous serez en mesure de décider quelle sera la méthode de culture la plus adaptée à vos besoins.

2. Culture du cannabis à l’intérieur

D’abord, avant d’aborder le sujet, faisons un petit rappel sur ce que c’est que le cannabis. En effet, le cannabis est une plante originaire d’Asie centrale et du sous-continent indien. Il est communément appelé marijuana, ganja, mauvaise herbe ou bourgeon et est une plante à fleurs de la famille des Cannabacées. Il existe trois espèces reconnues, cependant, les deux principales sont le Cannabis sativa et le Cannabis indica. La plante de cannabis a un large éventail d’utilisations au-delà des effets du THC tels que la production de fibres de chanvre ou d‘huiles de chanvre à des fins médicinales.

Pour ce qui est de la culture de marijuana à l’intérieur, il s’agit d’une méthode très courante. Un inconvénient communément référencé est que la plante ne se nourrit pas dans une véritable atmosphère en plein air ; cependant, il n’y a pas de véritable science montrant que cela conduit à de moins bons résultats. Avec les bonnes techniques, la culture en intérieur est beaucoup plus facile qu’en extérieur. Vous pouvez contrôler très précisément les conditions de croissance.

Les avantages de la culture en intérieur :

  • Contrôle total entre les mains des producteurs ;
  • Protection des plantes pendant tous les cycles de croissance délicats ;
  • Plus de chances de produire la meilleure qualité d’herbe ;
  • Vous pouvez contrôler et optimiser tous les facteurs de croissance nécessaires : éclairage, air, humidité, eau, sol, température, nutriments, etc ;
  • Vous savez quand et comment fleurir votre récolte, ce qui n’est pas quelque chose que vous pouvez contrôler avec la plantation en extérieur ;
  • Une exposition directe et excessive à la lumière peut affecter certaines réactions chimiques et l’activité enzymatique. Il n’y a aucune chance que cela se produise lorsque vous plantez de la marijuana en intérieur ;
  • Parce que vous contrôlez l’environnement, il y a moins de chances que les plantes soient infectées par des virus ou endommagées par des insectes ;
  • Dans l’ensemble, la communauté des ganja convient que la qualité de la marijuana cultivée en intérieur est bien meilleure que celle cultivées en extérieur.

Les inconvénients de la culture en intérieur :

  • Certains soutiennent que la lumière du soleil donne des nutriments plus efficaces et plus sains que l’éclairage artificiel ;
  • Une bonne ventilation peut être un problème avec le processus de plantation en intérieur ;
  • La régulation de l’humidité, de la température et de l’éclairage est plus contrôlable mais toujours difficile. Vous devez être particulièrement prudent avec ces facteurs lorsque vous pensez faire pousser le cannabis en intérieur ;
  • Vous ne pouvez cultiver qu’une culture limitée de marijuana, car vous aurez probablement moins d’espace pour la culture en intérieur ;
  • La hauteur de la récolte peut différer de celle des plantes cultivées à l’extérieur, dans des conditions environnementales naturelles. Vous devrez peut-être apprendre diverses méthodes pour entraîner la croissance des plantes ; afin de vous assurer qu’elles ne deviennent pas trop hautes pour votre espace ou trop proches de la chaleur de vos lampes de culture. Même des lampes de culture à LED plus froides peuvent nuire à une plante trop proche.

2. Culture du cannabis à l’extérieur

Le processus de culture du cannabis à l’extérieur est perçu comme une tâche difficile, et à juste titre, c’est plus difficile que de la cultiver à l’intérieur. Cependant, si vous avez un plan et suivez les bonnes directives, vous réussirez. Comme la plupart des choses de la vie, nous ne pouvons pas dire que l’un est meilleur que l’autre, cela dépend de vos besoins et ressources. La culture en intérieur est généralement plus facilement faisable pour la plupart.

Les avantages de la culture en extérieur:

  • La récolte bénéficie d’une ventilation naturelle ;
  • C’est rentable, car la lumière du soleil est gratuite ;
  • Vous n’avez pas à vous soucier autant de la régulation de la température, de l’humidité ou de l’air car le cannabis est assez rustique ;
  • Les rendements peuvent être beaucoup plus élevés et les plantes beaucoup plus grandes par rapport à la plantation en intérieur ;
  • Vous pouvez potentiellement gagner plus si vous avez beaucoup de terres fertiles.

Les inconvénients de la culture en extérieur:

  • Vous n’avez aucun contrôle sur l’exposition à la lumière. Des cycles d’éclairage appropriés sont l’un des facteurs les plus importants dans la production et la qualité du cannabis. Trop ou trop peu de lumière peut endommager votre récolte et son rendement ;
  • Le temps de croissance a tendance à être plus long et, selon les conditions dans lesquelles vous vivez, il ne sera possible de produire qu’une seule récolte par an ;
  • Des conditions météorologiques extrêmes pourraient ruiner votre récolte ;
  • Vos plantes peuvent être endommagé ou volé par d’autres ;
  • Risque plus élevé de dommages causés par des parasites, des animaux ou des maladies ;
  • Il est difficile de contrôler la souche que vous cultivez, car la pollinisation croisée peut se produire à cause du vent et des insectes ;
  • De plus, la pollinisation des plantes femelles peut se produire plus facilement, ce qui les amène à produire des graines au lieu des bourgeons que vous souhaitez récolter. (Seules les plantes femelles produisent des bourgeons).

3. Quels sont les pays qui autorisent la culture du cannabis ?

Comme la plupart des utilisateurs et des producteurs de cannabis le savent, la légalité de la culture du cannabis peut être grandement affectée par l’endroit où vous vivez. Pour vous faciliter la tâche, nous avons faire la liste des pays ou la production du cannabis est légal. Si votre pays n’est pas répertorié dans cette liste, alors la production du cannabis est complètement illégale dans votre pays.

Pays Légal pour cultiver à la maison? (O / N) Remarques

 

Belgique Oui Vous pouvez cultiver juste une plante
Canada

 

 

 

Oui mais…

 

Jusqu’à quatre plantes pour la culture personnelle sont autorisés dans tous les territoires sauf au Québec et au Manitoba, où elle est toujours interdite.
Chili

 

Oui mais…

 

Seulement autorisé à cultiver sur prescription médicale uniquement
Colombie

 

Oui

 

Jusqu’à 20 plantes sont autorisées pour la consommation personnelle
Costa Rica

 

Oui mais…

 

Les lois sont vagues, ne vous permettant de cultiver que pour une «petite dose»
République Tchèque Non mais…

 

Cultiver jusqu’à 5 plantes est un délit
Géorgie

 

Oui mais… Vous pouvez cultiver à la maison, mais la loi n’est pas claire sur ce qui est légal
Allemagne Non Doit avoir une licence pour la culture
Grèce Non Doit avoir une licence médicale
Israël

 

Non

 

Seuls les titulaires de licence médicale peuvent cultiver
Italie Non La culture sans licence est illégale
Jamaïque

 

Oui

 

La culture de cinq plantes ou moins est autorisée
Mexique

 

 

 

Non mais…

 

La Cour suprême du Mexique a récemment décidé que le cannabis récréatif devait être légalisé, mais aucune règle n’a encore été officialisée par sa législature
Pays-Bas

 

 

 

Non mais…

 

Les Pays-Bas ont une étrange relation avec le cannabis. Il est légal d’acheter, mais pas de cultiver. Cependant, la police ne s’en souciera généralement pas si vous ne disposez que de quelques plantes mais préfère s’attaquer aux grands sites de culture. Ce statut juridique pourrait changer dans un avenir proche
Pologne

 

Oui mais…

 

Seule la culture du chanvre est autorisée, sous 0,2% de THC
le Portugal

 

 

 

Non

 

La culture médicale a récemment été légalisée au Portugal, mais la culture à domicile n’est pas encore autorisée par la loi
Russie

 

 

 

Oui mais…

 

La culture du cannabis en Russie est autorisée, mais axée sur le chanvre industriel, avec généralement moins de 0,1% de THC. La Russie a une longue histoire avec le chanvre, donc elle a légalisé l’agriculture de la plante.
Slovénie

 

Oui mais…

 

Seule la culture du chanvre est autorisée, sous 0,2% de THC
Afrique du Sud

 

 

 

Oui

 

La culture a été légalisée en 2018 en Afrique du Sud, et tout cannabis cultivé dans votre résidence personnelle pour votre usage personnel est légal
Espagne

 

 

 

Oui mais…

 

La culture pour un usage personnel est autorisée, mais les lois sont quelque peu troubles. Le système judiciaire espagnol stipule que la culture personnelle est protégée par les lois sur la vie privée
Ukraine

 

 

 

Non mais…

 

La culture de 10 plantes maximum est décriminalisée, sous peine d’amende en cas de capture. Plus de 10 plantes font l’objet de poursuites
Royaume-Uni

 

Oui mais…

 

Doit obtenir une licence de culture du Home Office avant de cultiver
États Unis

 

 

 

C’est compliqué

 

Le cannabis est illégal au niveau fédéral, mais certains États autorisent la culture à domicile. La consommation et la culture de cannabis sont une question persistante aux États-Unis, sans résolution claire pour le moment. Cependant, il y a de l’espoir pour l’avenir
Uruguay

 

 

 

Oui

 

Les individus sont autorisés à cultiver légalement jusqu’à six plantes dans leur maison

 

4. Choisir la bonne graine de cannabis

La première étape du processus de croissance d’une culture abondante et luxuriante consiste à choisir la bonne graine de cannabis à utiliser. Il peut y avoir d’autres façons, telles que la coupe d’une plante existante (le processus de clonage) ; mais pour commencer, nous recommandons de cultiver à partir de graines. Le taux de germination est de 85% + ; tandis que le taux de réussite pour la culture de plantes clonées n’est que d’environ 50%. Non seulement cela, vous devez avoir accès à une plante déjà cultivée pour la couper/cloner de toute façon.

La graine est essentiellement un embryon endormi, elle est le résultat de la propagation sexuelle entre les fleurs mâles et femelles. Seules des plantes mères saines produiront des graines saines de qualité supérieure. Toutes les caractéristiques de la plante finie dépendront de la graine tel que : la taille, la qualité, la couleur et l’arôme. Vous avez besoin de semences de bonne qualité pour faire pousser des plantes de bonne qualité. Lors de la sélection de graines à cultiver, assurez-vous d’éviter les graines pâles, vertes et molles ou endommagées. Ce sont tous des signes de graines immatures.

Ce que vous recherchez lorsque vous choisissez une graine de cannabis, c’est une coque extérieure dure. Idéalement, ce sera une graine dure en forme de larme brun foncé. Vous pouvez voir des rayures de tigre foncées typiques des graines Indica. Des marbrures brunes, noires ou brunes indiquent généralement une graine Sativa.

Gardez à l’esprit qu’avec les graines féminisées, il y a encore environ 5% de chances que les plantes hermaphrodites produisent des fleurs mâles et femelles et s’auto-pollinisent.

5. Les choses à surveiller pendant la croissance de la plante

  • Ne pas trop arroser ou nourrir votre récolte et ne pas la laisser devenir déficiente. C’est délicat car faire l’une ou l’autre présentera des symptômes similaires ;
  • La 3e à la 5e semaine est généralement le meilleur moment pour déterminer si votre plante pousse bien ou non. Si la couleur de la plante est d’un beau vert et que les branches sont denses et fortes, vous saurez que votre plante pousse bien ;
  • Ne vous inquiétez pas si, dans les premiers stades de croissance, la tige est de couleur violette. C’est normal, et ça a l’air cool, quelle plante intéressante ;
  • Gardez l’humidité sous contrôle si vous cultivez à l’intérieur. Une humidité élevée aide à augmenter le taux de croissance des plantes femelles, tandis qu’une faible humidité est bonne pour la croissance des plantes mâles ;
  • Quant à la température, une température basse est idéale pour la croissance des plantes femelles, tandis qu’une température élevée est idéale pour la croissance des plantes mâles ;
  • Pour l’éclairage, l’énergie lumineuse du spectre bleu augmente le taux de croissance des plantes femelles et l’énergie lumineuse du spectre rouge favorise le bourgeonnement pendant la floraison ;
  • De faibles niveaux d’azote sont bons pour les plantes femelles, tandis que des niveaux élevés d’azote sont bons pour les plantes mâles ;
  • Enfin, maintenez le niveau de potassium bas pour la croissance des plantes femelles et maintenez-le élevé pour les plantes mâles.

Nous espérons que les différents conseils ci-dessus vous éclaireront mieux sur votre projet de faire pousser du cannabis que cela soit en interne ou en externe. Vous pouvez également savoir si dans votre pays, la Loi permet cette culture ou non, ce qui vous évite des surprises désagréables !

Francis Masson

Passioné de jardin, botaniste depuis ma plus jeune enfance, j'anime ce blog depuis maintenant 10 ans. Fondateur du site semonslabiodiversite.org avec plus de 350 articles à mon actif.